Le début de la fin de l'élevage plein air des poules et canards ...

Le début de la fin de l'élevage plein air des poules et canards ...

Après avoir subi un arrêt de production de plus de 3 mois au printemps dernier, un nouvel épisode de grippe aviaire frappe le territoire français et menace notre élevage. 


A l'aide de subventions publiques, les industriels réclament l'enfermement des canards et des volailles avec un nouveau « plan bâtiments ». Enfermer les animaux, contrevient aux besoins physiologiques des canards et poules pondeuses,... Un poulet plein-air ne sortira donc plus que pendant deux semaines de sa vie et sur un parcours 8 fois plus petit que ce qui est prévu actuellement.

Ce confinement des animaux remet évidemment en cause la qualité du produit final, la survie de la filière d’élevage en plein air au profit des industriels. L’activité de 30% des éleveurs de plein air est menacée. 

En 2017, grâce à la mobilisation citoyenne nous avions obtenu une dérogation “plein air” qui nous permettait le maintien des animaux en extérieur pour des raisons de bien-être animal. Nous vous sollicitons une nouvelle fois pour nous aider à maintenir le mode de production auquel nous croyons fortement à la Ferme Uhartia: 

  • 15 semaines en plein air
  • Faible densité : 5m² par animal
  • Alimentation produite sur place

Un modèle autarcique gage du respect du bien-être animal et de la qualité de nos produits.

Prenez 2 minutes pour sauver la filière plein air 
Aidez nous en signant cette pétition qui appuiera notre courrier au Président de la République : 

Je signe la pétition en moins de 2 minutes.


Le dossier plein air 
En toute transparence, voici le dossier plein air pour vous aider à comprendre les enjeux liés à notre modèle de production

Télécharger le dossier plein air

Chargement...